Comment valoriser mon rapport RSE ?

comment valoriser mon rapport RSE

La RSE c’est la responsabilité sociétale et environnementale des entreprises. Il s’agit d’un engagement, d’une démarche qui se doit d’être sincère et qui a pour objectif de démontrer que l’entreprise prend en compte les enjeux environnementaux, sociétaux et économiques dans sa stratégie. En d’autres termes, qu’elle se veut pérenne et citoyenne.

Dans une ère où la RSE et le greenwashing (une technique marketing utilisée par des entreprises pour se donner une image responsable alors qu’il n’en est rien) vont souvent malheureusement de pair, nous vous donnons quelques pistes pour valoriser votre rapport RSE et vous aider ainsi à communiquer auprès de vos clients sur le sujet. 

Outre le fait qu’un rapport RSE est un bel outil marketing lorsqu’il est sincère et s’inscrit dans une réelle stratégie, il peut parfois être rendu obligatoire au niveau légal. Ainsi, en France, les entreprises concernées sont celles dont le montant net de chiffre d’affaires est égal ou supérieur à 100 millions d’euros et possédant un nombre de salariés supérieur ou égal à 500.

Cependant, même si vous êtes une entreprise de taille plus modeste et que vous n’êtes pas soumis à cette obligation légale, vous pouvez tout à fait éditer votre rapport RSE pour expliquer votre engagement.

Découvrez nos conseils pour vous aider à répondre à la question « Comment valoriser mon rapport RSE ? »

rapport-RSE-grafik-plus-imprimerie-print-ethic

Un rapport éco-conçu exige
une réflexion en amont

Éco-concevoir un document et plus encore un rapport RSE exige une certaine réflexion en amont. Demandez toujours conseil à votre imprimeur avant d’attaquer le design parce qu’une fois celui-ci validé, il est souvent difficile de revenir en arrière. Et c’est l’imprimeur qui possède toute l’expertise pour vous conseiller dans l’éco-conception de votre document imprimé.  

Ainsi, vous pouvez jouer sur le format du document (à optimiser bien évidemment pour éviter la gâche), les encres végétales (assurez-vous que votre imprimeur les utilise – chez Grafik plus c’est fait depuis longtemps), le choix du papier (le papier est intrinsèquement éco-responsable mais nous pouvons faire encore mieux en vous proposant des papiers issus de déchets agro-industriels ou déjà recyclés par exemple). 

Le rapport RSE est l’occasion de valoriser de beaux papiers recyclés pouvant procurer un toucher et un aspect très différenciant à votre document. Certains comportent même des inclusions visibles ou ont une couleur particulière ce qui peut conforter les « novices » dans le fait que le papier est bien recyclé. À titre d’exemple nous proposons un papier idéal pour une couverture de rapport RSE dans une très belle couleur avec des inclusions d’herbes dont il dégage l’odeur !

papiers-RSE-grafik-plus-chlorophylle
rapport-rse-print-ethic-grafik-plus-3

La création graphique a aussi son importance : même si nous utilisons des encres végétales, il est bien de ne pas utiliser trop d’aplats de couleurs par exemple pour faciliter le recyclage du papier. Et si vous souhaitez connecter le document pour enrichir son contenu par des informations complémentaires telles que des vidéos, il faut y penser au moment de la création graphique (voir ci-dessous).

Si vous souhaitez embellir votre document, optez pour une découpe, un gaufrage ou un vernis acrylique total par exemple (composé en partie d’eau, il se dissout facilement au recyclage). En tout cas, évitez de recourir à des perturbateurs de recyclage (voir notre article Imprimez responsable ou comment réduire votre éco-contribution qui sera bientôt publié).

Cependant, la créa doit donner envie de lire le rapport. Évitez de tomber dans les clichés avec simplement des photos de forêts (ouf, on a choisi une jolie image), pensez aussi à des infographies, des illustrations et une palette de couleurs en cohérence avec le thème et votre image. Mélangez ces différents éléments, mettez en avant les infos ou données importantes, mettez en exergue un entretien avec un collaborateur expert sur un sujet RSE, partagez les bonnes pratiques en interne…

papiers-recycles-print-RSE-grafik-plus

On dit souvent à raison que le document print procure une expérience multisensorielle (toucher, vue, parfois même odorat comme le papier présenté ici) et par conséquent votre rapport RSE aura un impact considérable si vous optez pour un beau document dans un beau papier.

Et surtout, mentionnez que le document est imprimé en France ! C’est un atout indéniable alors autant le valoriser. Pour rappel, un document imprimé à l’étranger ne peut pas être considéré comme responsable à cause de son bilan carbone. Sans parler du manque de répercussions au niveau du développement de l’économie locale… le document ne sera donc pas RSE même s’il est imprimé sur du papier recyclé ou PEFC… À bon entendeur !

Quel contenu pour valoriser
vos données extra-financières ?

Nous conseillons toujours à nos clients de faire simple, d’aller à l’essentiel et de rendre l’expérience intuitive. 

Commencez par rappeler ce qu’est la RSE – vous seriez étonné par le nombre de personnes qui ne savent pas vraiment ce que c’est. Rappelez pourquoi vous vous êtes engagés dans la démarche et depuis quand.
Faites du storytelling, mais un storytelling sincère et qui a du sens. Par exemple, prouvez que vous ne vous êtes pas mis à faire du bio comme tout le monde en 2019 parce que soudain vous avez pris conscience que les substances controversées ce n’était pas bien. Mais insistez sur le fait que vous vous engagez depuis longtemps à bien faire les choses aussi bien au niveau de l’environnement mais pas que.

Car on a souvent tendance à croire que la RSE ne concerne que les enjeux environnementaux alors que son périmètre est bien plus large : il s’agit de parler aussi de ce que vous faites de bien pour vos salariés, de vos relations respectueuses avec vos fournisseurs et sous-traitants, de votre implication au niveau local (écoles, associations)… Le sujet est large et le rapport vous donne la possibilité de le traiter sous différents angles. 

papier-recycle-upcycling-kiwi-grafik-plus-imprimerie

Puisque nous parlons du contenu, il y a également un détail qui a son importance : les termes que vous choisissez d’employer. Sachez qu’il y a toute une communication chargée autour de la RSE, et que l’emploi de certains termes que l’on nomme les « allégations environnementales » ne peuvent pas se faire de n’importe quelle façon, et qu’elles sont réglementées. Par exemple, les termes « bio », « durable » ou « naturel » sont régis par des règles définies.

Autre point tout aussi important : les mentions légales à inscrire sur tout document imprimé. Souvent négligées, elles sont pourtant obligatoires. Il s’agit notamment du logo Triman et du nom de l’imprimeur chez qui le document a été imprimé.

Ajoutez-y les mentions des labels (voire les logos si l’imprimeur a les droits) Print’Ethic, Imprim’Vert, PEFC ou éco-signature (quand les papiers utilisés le permettent)… Cela rendra votre rapport RSE d’autant plus légitime. Et bonne nouvelle, nous avons obtenu tous ces labels chez Grafik plus !

rapport-rse-print-ethic-grafik-plus-2
papiers-RSE-grafik-plus-imprimerie-responsable

Le rapport RSE digital : une possibilité

Bien évidemment nous conseillons d’imprimer votre rapport RSE même si nous pouvons parfaitement le mettre à votre disposition sous forme de brochure en ligne grâce à notre solution de webpublishing (publication en ligne). Nous proposons deux méthodes pour vous aider dans la publication de vos documents en ligne.

Le rapport RSE connecté : un joli coup de com’ à ne pas manquer !

Avez-vous pensé à connecter votre rapport RSE ? On a tendance à oublier que print et digital peuvent être complémentaires et même porteurs de valeur ajoutée lorsqu’ils sont associés de manière intuitive. 

Ainsi, vous pouvez connecter la couverture vers une vidéo sympa de votre Responsable RSE ou une vidéo plus corporate sur la stratégie RSE de l’entreprise. Ou vous pouvez choisir de connecter l’ensemble du document. Il faudra dans les deux cas prévoir une petite explication à insérer dans le document.

Mais cela vaut le coup en terme d’image et d’expérience client. Le rapport sera plus ludique et plus intéressant puisque du contenu enrichi sera disponible sous différents formats : vidéo, son, fichier PDF à télécharger, quizz pour vérifier ses connaissances…

 

ÇA VOUS A PLU ? Partagez-LE !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin