Papier connecté : Qu’est-ce que c’est ?

papier_connecte_wonderpix-print

* Mise à jour *
Accédez ici à la dernière mise à jour de cet article (2020)

Le papier connecté, un support à forte valeur ajoutée

La communication sur support papier possède deux qualités essentielles : elle permet une plus grande mémorisation de l’information que la même communication sur support digital, et est en général plus qualitative (usage de beaux papiers texturés, recyclés, vernis 3D etc.).

Cependant, jusqu’à présent l’impact d’une communication print était difficilement quantifiable.

Alors que l’on peut plus facilement mesurer les retombées d’une campagne emailing ou analyser le trafic sur un site web en temps réel, aucun véritable dispositif ne parvenait jusqu’à présent à mesurer le retour sur investissement (ROI) d’une opération print. Jusqu’à aujourd’hui.

papier connecté application wonderpix

Un concept novateur et puissant

Le principe du papier connecté est de pouvoir flasher un visuel avec son smartphone pour accéder à du contenu digital.

Il s’agit en fait de l’enrichissement numérique d’un support imprimé : une fois le ou les visuels connectés en amont, il suffit de flasher ceux-ci à l’aide d’une application smartphone dédiée. Le flashage va faire apparaître des liens à l’écran qui vont permettre à l’utilisateur de déclencher des actions spécifiques instantanément (réserver un événement, enregistrer une date dans l’agenda, appeler un contact, lire une vidéo YouTube, activer un jeu à gratter numérique …).

De sorte, n’importe quel support papier peut être utilisé : un flyer, une affiche, un tableau ou une brique de lait deviennent un formidable outil permettant de communiquer différemment à l’aide d’actions variées.

Le fait de pouvoir enrichir un support papier grâce à la réalité augmentée permet dorénavant d’associer deux outils de communication forts et complémentaires, le print et le digital, dans le cadre d’une stratégie de communication cross-media.

L’expérience utilisateur, pierre angulaire de la stratégie marketing

On assiste depuis quelques temps (mais le phénomène s’est réellement répandu ces deux dernières années) à l’émergence d’un concept qui prend de plus en plus d’ampleur dans les campagnes marketing : l’expérience client ou pour être plus exact, l’expérience utilisateur (UX – user experience en anglais).

L’expérience utilisateur se base sur l’interaction, la facilité d’usage d’un produit combinée à l’impact émotionnel, au vécu global de l’utilisateur. Car ce que recherchent principalement les clients, c’est une utilisation intuitive et efficace des supports mis à leur disposition.

Le ressenti, l’expérimentation sont désormais une exigence que l’on retrouve dans les nouveaux codes de comportement des acheteurs qui cherchent à donner un sens à leurs actions, à justifier leur attachement, leur fidélité à une marque.

Et justement, le papier connecté leur offre l’opportunité de vivre différentes expériences.

Un contenu pertinent, adapté au cross-média

Le papier connecté permet de faire vivre à l’utilisateur non seulement une expérience totalement inédite mais aussi ludique voire éducative.

Il est important d’insister sur le fait que ce type d’expérience offre du contenu pertinent à l’utilisateur.

Déjà, les actions qui seront déclenchées doivent être déterminées à l’avance par l’annonceur, et donc une réelle réflexion se fait en amont sur le support utilisé, le choix des visuels connectés et enfin, les liens de redirection adéquats pour que l’utilisateur puisse vivre pleinement l’expérience.

Ainsi, des magazines d’information ou des livres scolaires ont pu être connectés déclenchant des interviews, des videos sur YouTube ou permettant d’accéder à des articles proches du sujet traité.

Des invitations connectées donnent, par exemple, la possibilité à l’utilisateur de confirmer sa présence grâce à un formulaire en ligne intégré, enregistrer l’événement dans son agenda ou sa localisation, accéder à une landing page dédiée à l’événement… et pour l’annonceur, il s’agit d’une source d’information très utile : il pourra connaître le nombre exact de participants, mettre à jour la landing page de l’événement et collecter les emails des inscrits pour ses futures communications (comme par exemple l’envoi d’un questionnaire conversationnel de satisfaction après l’événement).

Un catalogue de jouets permettra de déclencher un achat directement à partir de son smartphone, basé sur le principe du « Click & Buy ». Le papier connecté est en effet un formidable tremplin pour des actions de ce type qui sont en adéquation avec les récents comportements d’achats des utilisateurs sur smartphone.

C’est donc une utilisation à double sens et une stratégie gagnant-gagnant : le papier connecté permet de collecter des données sur les utilisateurs et, en contrepartie, de leur offrir des informations pertinentes.

Bien entendu, il y une brève phase d’éducation de l’utilisateur qui se fait par l’apposition sur le support print d’une mention l’incitant à télécharger l’application. Mettre en avant une expérience de réalité augmentée, c’est ce que font actuellement des enseignes telles que Truffaut ou Boulanger qui ont déjà connecté leurs magazines clients.
Une fois l’application téléchargée, le processus de flashage est très intuitif et la navigation découle d’elle-même.

Le papier connecté, un outil de mesure du print

Le papier pouvant être digitalisé, il est possible d’évaluer les retombées d’une campagne print et son retour sur investissement.

Grâce au reporting que nous mettons en place chez Grafik plus, nous pouvons déterminer quel lien a été le plus cliqué, le nombre de visites, le type de device utilisé, la position géographique des utilisateurs… ce qui est utile pour adapter les campagnes suivantes et améliorer davantage l’expérience utilisateur.

* Mise à jour *
Découvrez les différents types de papiers connectés

Parce qu’il existe différentes façon de connecter un document (visuel, QR code, puce NFC…), voici un récapitulatif simple pour vous aider à vous y retrouver. 

-> la puce NFC : la puce est intégrée au papier et le choix (format, grammage) s’avère assez restreint. D’autant plus que la puce doit être encodée au préalable et il faut que l’antenne NFC du device la touche. Ce n’est donc pas évident de la repérer en déplaçant le smartphone sur le document pour tenter de repérer son emplacement exact. Par conséquent, difficile de modifier le contenu digital ou de le mettre à jour. Une technologie qui devient donc de plus en plus désuète. D’autant plus qu’en fonction du smartphone utilisé, l’utilisation de cette technique sera plus ou moins complexe…

-> le papier à flasher (par le biais d’un visuel) : c’est une des technologies que nous utilisons pour nos clients (et nous-même) avec notre appli gratuite wonderpix. Facile à utiliser, la reconnaissance de l’image se fait simplement grâce au visuel pour faire apparaître des actions sur l’écran. Par conséquent, il est facile d’adapter le contenu digital en temps réel. 

-> le papier à flasher (grâce à un QR code « intelligent ») : oubliez le QR traditionnel. Il s’agit ici d’une technique développé exclusivement par notre agence en communication digitale Bad Kitty qui consiste à flasher un QR code qui peut être personnalisable et également accéder à une multitude d’actions possibles. Le choix des différentes actions proposées sera le même pour pour celui du papier à flasher. L’atout indéniable de cette solution ? Pas besoin de télécharger une application spécifique en amont et tout le monde sait ce que c’est qu’un QR code ! Surtout qu’il s’agit d’une façon de communiquer qui revient sur le devant de la scène… Vous l’avez compris, il s’agit de notre petit préféré.

-> la réalité augmentée : elle permet de faire apparaître des objets sur l’écran du smartphone en fonction de l’endroit visé par la caméra. C’est une technique intéressante en fonction du type de communication souhaitée. Cependant, il faut savoir qu’il y a chez certaines personnes des risques de motion sickness (une sorte de mal des transports) que l’on retrouve aussi en réalité virtuelle.

Pour résumer

  1. Le papier connecté combine le print et le digital pour une expérience autant utile pour l’utilisateur que pour l’annonceur
  2. Il rend complémentaire les deux media
  3. Il permet de déclencher une multitude d’actions de manière assez simple et intuitive
  4. Il procure une expérience ludique et intuitive à l’utilisateur
  5. Il offre la possibilité à l’annonceur de collecter des données sur les utilisateurs
  6. Il permet d’ajuster les futures campagnes grâce au reporting

ÇA VOUS A PLU ? Partagez-LE !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print